Chaîne : M6
Par Guillaume Serres

Maintenant que Caroline Reynolds a quitté ses fonctions, Scofield et Burrows ne peuvent plus être graciés. Sara est arrêtée ; Lincoln empêche son frère de la rejoindre. Une semaine plus tard, C-Note et sa famille sont libérés de la menace de Mahone. Au Mexique, Sucre et Bellick loupent T-Bag et son argent de peu. Les frères arrivent au Panama et se disputent sur le mal que leur fuite de Fox River a causé. Kim propose à Mahone un voyage panaméen pour aider T-Bag, devenu utile au Cartel. Michael reçoit un mail de Sucre qui lui propose de mettre hors d'état de nuire T-Bag, touriste sexuel dans ce pays d'Amérique latine...

L'échec des frères n'a pas été total. Leur plan B : un yacht au Panama, pays dont on ne peut pas être extradé. Mais Scofield culpabilise. À cause de Sara qui passe devant le juge aux États-Unis. À cause de Bagwell, qui peut violer et tuer en toute tranquillité. Lorsqu'il apprend sa présence au Panama, la gueule d'ange qui a participé à la libération de cet homme diabolique est tentée de corriger son erreur. Dans ce pays, représentants de la loi US - qui plus est un maton déchu comme Bellick - ou agents du Cartel n'ont pas le pouvoir ou la protection qu'ils avaient chez eux. Ils sont presque à égalité avec ceux qu'ils poursuivent. Du coup, les fugitifs peuvent compter sur la corruption des autorités ou un crime bien installé - T-Bag fait son choix parmi plusieurs prostituées - pour s'évaporer. Cet épisode installe donc la "tropicalisation" des aventures de Prison Break.