Par Frédéric Foubert

Rencontre avec l’interprète de Kyle XY, l’extra-terrestre sans nombril qui débarque sur M6. Affable, le jeune comédien se révèle un poil plus charismatique que son personnage.

Kyle XY est une série pour ados, mais elle se veut un peu plus « mature » que la moyenne, non ?

Oui, les auteurs ont voulu coller à une certaine réalité, une crédibilité dans le traitement des personnages. C’est vrai que c’est assez mature, la série parle de la sexualité des adolescents, de la drogue, de l’alcool, de l’homosexualité, des thèmes qui concernent tout le monde. Et c’est fait d’une manière assez fine, je trouve, on évite les clichés autant que possible

Quels points communs avez-vous avec votre personnage, Kyle XY ?

Un acteur met toujours beaucoup de soi dans un personnage, et d’un autre côté, il est attiré par ce qu’il ne connaît pas. Disons que nous avons en commun une façon plutôt énergique et positive d’aborder la vie. J’ai moi-même une façon plutôt naïve de regarder le monde qui m’entoure. Mais, bon, honnêtement, c’est dur de se comparer à Kyle. J’adorerais dire que je suis une personne aussi douce et gentille que lui, mais c’est faux car je suis humain (rires). Et techniquement, il n’a que 16 ans, donc il a encore beaucoup à apprendre de la vie.
Pouvez-vous nous dire un mot sur les deux créateurs de la série, Eric Bress et J. Mackye Gruber ? En France, on les connaît surtout pour le film L’effet papillon…
Ils sont… fous ! (rires) Mais dans le bon sens du terme. Ils sont cinglés, mais c’est grâce à leur folie qu’ils trouvent de si brillantes idées. Ils imaginent des super concepts, notamment dans la saison 2 où l’on découvre toutes les théories derrière le personnage. Aujourd’hui, malheureusement, ils ne participent plus à l’écriture du show.

Quel super-pouvoir de Kyle aimeriez-vous avoir ?Sûrement sa mémoire holographique. Et le voyage dans le temps aussi, c’est un des pouvoirs les plus cools de Kyle
Votre meilleur souvenir de tournage ?

C’était lors du tournage du pilote, la scène du dîner, quand nous sommes tous réunis autour de la table. C’était une des dernières scènes qu’on tournait et à ce moment-là, on ne savait pas s’il y aurait une suite ou pas. La caméra me filmait en gros plan, j’avais tout un monologue à faire et j’ai réalisé que mes partenaires en face de moi étaient tous en larmes. C’était génial, très émouvant, c’est le moment où on s’est tous sentis vraiment solidaires et où on a commencé à former une vraie famille.

En tant que jeune comédien, quels acteurs admirez-vous ?

Johnny Depp. C’est un génie, il invente des personnages incroyables. Ewan McGregor aussi, et Meryl Streep. Je pourrais vous en citer des tas d’autres, je suis un fou de cinéma.

Avant Kyle XY, on vous avait vu dans un épisode d’Entourage, l’excellente comédie de HBO…

Quand on regarde cette série, on se dit que ça doit être le pied d’être sur le tournage. Et c’est le cas ! Je n’y ai passé que deux jours mais c’était un grand moment, on s’est beaucoup amusés. Et Kevin Connoly (l’interprète d’Eric) et moi sommes devenus de super potes, on apprécie de se croiser dans les soirées. C’est un chouette endroit où tourner. Ecrivez-le : peut-être qu’un jour, comme ça, ils me réengageront…