Par Pierre Langlais

Les Sarah Connor Chronicles arrivent en France sur TMC. Rencontré lors du Comic Con 2008, l'interprète de John Connor (et ex-Heroes) revient sur son rôle et sur la seconde saison dans la série, en cours de diffusion aux Etats-Unis. Attention spoilers !

Qu’avez-vous ressenti le jour où vous avez décroché le rôle de John Connor ?

J’étais terrifié, comme l’ensemble du casting, surtout que nous n’étions pas sûrs que la série soit à la hauteur. J’adore Terminator, et je tenais vraiment à ce que la série respecte les films. Il m’a suffit d’en discuter avec Josh (Friedman, le créateur de la série, NDLR) pour me rendre compte que les SCC seraient intelligentes, aborderaient des sujets comme l’art, la religion, etc... sous un angle décalé. Ça m’a rassuré.

On s’attend à voir en John Connor le futur leader de l’humanité, mais il en est bien loin…

C’est vrai que c’est un personnage assez faible, un peu geek, coincé devant son ordinateur. On se demande sérieusement s’il a l’étoffe d’un sauveur de l’humanité, mais il va évoluer, surtout à partir de la seconde saison. Il va gagner en force, en colère, et lentement s’épaissir.

Dans cette seconde saison, il débute aussi une relation affective…

Oui, il rencontre Riley, et essaye de s’habituer à ses sentiments. Dans la première saison, il faisait tout pour se contenir, pour se concentrer sur le combat, les sentiments étant des obstacles à toute efficacité. D’ailleurs, c’est elle qui va le pousser.

Va-t-il aussi gagner en muscle ?

Un peu ! C’est vraiment cool, je vais enfin pouvoir botter des culs (sic.) ! Bon, ce n’est pas le plus important, mais si c’est utile au récit, ça fait plaisir. En plus, je vais pouvoir m’amuser un peu avec les armes à feu ! Dans le premier épisode de la seconde saison, John est victime d’un accident de voiture, il fait des tonneaux, le pare-brise vole en éclat… après neuf épisodes à manger des bonbons devant la télé, c’est un sacré changement !

Va-t-on voir John adulte, dans le futur ?

(Il se rapproche, chuchote) Je ne peux rien dire là-dessus… c’est top secret.