Avec sa septième saison, "24" pourrait devenir la première production télévisuelle à s’engager ouvertement contre les émissions de carbone, afin de sensibiliser son public aux problèmes liés au réchauffement de la planète.
On sait encore peu de choses sur la prochaine saison de 24 Heures Chrono. Si ce n’est la très probable présence de Cherry Jones en présidente des USA et le fait que la trame devrait impliquer plus personnellement Jack Bauer. Mais d’après The Futon Critic, il semblerait que la série de Joel Surnow et Robert Cochran s’investisse dans le combat écologiste. Difficile d’imaginer de prime abord qu’une série parfois en phase avec la vision géopolitique bushienne puisse être le relais de messages environnementalistes. Et pourtant. "[…] nous espérons inciter notre public à regarder ce qu’il peut faire dans sa vie pour aider à stopper le réchauffement global" a déclaré Howard Gordon, showrunner de la série. Les deux dirigeants du studio 20th Century Fox Television, Dana Walden et Gary Newman, semblent aussi convaincus par cette cause. "Combattre les dangers du changement climatique est une initiative que cette compagnie dans son ensemble prend très au sérieux, et quel meilleur show que 24 pour montrer le chemin ?"

Ce tournant "vert" de la série aura avant tout lieu derrière la caméra, dans les coulisses. Pour diminuer les émissions de carbone, les équipes techniques cesseront d'employer les véhicules diesel utilisés auparavant. Place à un mélange de diesel au pétrole et de biodiesel, carburant fabriqué à partir de ressources naturelles. Même chose pour l’énergie, où l’on ira chercher du côté du vent, de l’eau et du soleil pour remplacer les anciens générateurs. Précédemment, l’un des deux plateaux de 24 n’était que partiellement éclairé de façon électrique, et les techniciens avaient recours à des générateurs diesel pour compléter. Désormais, l’électricité reprendra ses droits.

Des spots non commerciaux, avec les principaux acteurs de la série, vont être réalisés. Kiefer Sutherland a déjà tourné l’un de ces spots. Il s’agit d’éduquer les téléspectateurs, de leur offrir des informations sur les bouleversements climatiques et surtout sur les moyens auxquels ils peuvent recourir pour faire partie de la solution au problème. Le site Fox.com donnera les astuces et techniques adéquates. La réduction des émissions de carbone devra être assez performante dans la réalisation de la saison pour que le dernier épisode puisse être déclaré officiellement sans aucune émission, "carbon neutral". Enfin, quand cela sera approprié, le scénario intègrera des problématiques liées à ces questions de réchauffement du climat et de pollution.

Cette "neutralité carbonique" est obtenue lorsqu’un produit ramène l’équilibre entre la quantité de carbone absorbée et celle de carbone libérée dans l’atmosphère au niveau zéro, durant sa création. En l’occurrence, le tournage de la saison. Le pari est difficile, mais pas impossible. S’il y a encore des "obstacles considérables" comme l’avouent Walden et Newman, ce n’est que le commencement de ce type de démarches dans l’industrie.