La brillante série d'AMC a de beaux jours devant elle. Elle est renouvelée pour une saison 3 et son créateur Vince Gilligan a signé un deal confortable avec Sony Pictures TV.

Au vu des tous premiers épisodes de Breaking Bad à son arrivée à l'antenne en 2007, il était difficile de se faire une idée de son avenir. Très décalée pour ne pas dire complètement inclassable, cette histoire de prof de chimie se découvrant un cancer et décidant de se lancer dans le trafic de méthamphétamine proposait un ton à mi-chemin du drama le plus sombre et de la comédie la plus échevelée.

La grève des scénaristes n'arrangeait rien : sa saison 1 se terminait très abruptement au bout de 9 épisodes. Depuis tout a changé. Bryan Cranston son phénoménal acteur principal a décroché un Emmy, récompense qui a largement contribué à donner de l'écho aux bonnes critiques de la presse US. La saison 2 lancée il y a quelques semaines (voir nos très bonnes premières impressions) a en profité pour élargir son public (+21 % d'audience pour le premier épisode par rapport à la saison 1).

Sans surprise, AMC vient donc d'annoncer qu'elle renouvelait la série pour une saison 3, confirmant qu'elle faisait de Breaking Bad un de ses fers de lance au même titre que Mad Men. Mieux, le créateur de la série Vince Gilligan a signé dans la foulée un joli contrat (4 millions de dollars croit savoir le Hollywood Reporter) de deux ans avec le studio qui produit la série, Sony Pictures TV. On n'a pas fini de vous parler de Walter White...