La 11e édition du Festival international du film de télévision de Luchon se déroulait du 4 au 8 février dernier. Nous y étions : impressions et palmarès.

Par Romain Novarina

Où peux-t-on voir l’équipe de PJ débarquer toutes sirènes dehors, se réchauffer autour d’un grog en parlant scénario avec Frédéric Krivine, dîner avec Agathe (Valérie Borens) de Plus Belle la vie et sortir en boîte avec Bruno Salomone (Fais pas ci, fais pas ça) ?
Au festival de Luchon, rendez-vous annuel de la téléfiction au coeur des Pyrénées. Dans une ambiance détendue, loin des flashs et des paillettes, se côtoient aficionados de séries et de téléfilms venus des quatre coins de la France et de l’Espagne ainsi qu'un parterre de comédiens, réalisateurs, producteurs et scénaristes.

Fin rock’n roll pour PJ

Etait notamment au menu une projection des deux ultimes épisodes de PJ en compagnie de toute l’équipe. Deux heures de bonne télé française, mélangeant habilement rires et tensions.
A noter la réalisation efficace et l’interprétation poignante de la charmante Cécile Richard en braqueuse de commissariat. Mais nous ne vous en dirons pas plus...
Parce qu'on n'était pas là que pour s'amuser, les fictions en compétition ont été départagées . Élue meilleur série française : Fais pas ci, fais pas ça, de Pascal Chaumeil, série qui sera bientôt adaptée par le producteur de Desperate Housewives pour la chaîne américaine ABC. Belle consécration pour cette efficace comédie avec entre autres l'excellent Bruno Salomone qui s'est prêté pour nous au jeu d'une interview pour de rire.