Malgré le départ contraint et forcé de son président Chris Albrecht, en mai dernier, la chaîne s'efforce de rassurer : pas question de défaire ce qui a été fait.

Il n'y aura donc pas de changements majeurs sur HBO. Les déclarations du co-président de la chaîne, Richard Plepler, et de son directeur de la programmation, Michael Lombardo, devant l'Assemblée des critiques de télévision qui s'est tenue à Los Angeles, le 12 juillet, auront sans doute rassuré les plus inquiets. Pas question de changer d'un iota un concept qui a fait ses preuves.

Michael Lombardo a reconnu que "la transition était particulièrement difficile" depuis que celui qu'il a toujours considéré comme un ami, n'est plus là, expliquant que "son génie était d'avoir réuni un incroyable groupe de programmateurs", lesquels, s'est-il empressé de déclarer : "resteront tous en place". Et d'expliquer simplement que : "En définitive, nous allons juste continuer à faire le travail que nous faisions jusqu'à maintenant."

Seul "bémol" : de l'aveu de Plepler lui-même, il sera difficile "de surpasser Les Soprano", arguant que "le problème avec Les Soprano, c'est que c'est une série tellement transcendante, un tel travail, que tout le monde pose la question de savoir "Et après ?" Sincèrement, rien ne viendra dépasser Les Soprano."

Pour ceux qui auraient donc du "retard" en la matière, il est encore temps de commencer à regarder Les Soprano en DVD (les 5 premières saisons sont disponibles en DVD, ainsi que la première partie de la sixième et dernière saison) avant que Canal Jimmy ne diffuse les derniers épisodes de la dernière saison d'ici la fin 2007.