Chaque jour, Générique(s) vous livre ses impressions sur le Festival de la télévision de Monte Carlo, la journée passée, les interviews, l'ambiance et les petits détails qui font le sel des festivals...

Chaque jour, Générique(s) vous livre ses impressions en direct du Festival de télévision de Monte Carlo...

Dimanche, c'est veille de départ...

A Monte Carlo, le festival roi, c'est celui du cirque. Clowns, jongleurs, magiciens s'y précipitent tous les ans. Sous le grand chapiteau, c'est la piste aux étoiles, les acrobates succèdent aux dresseurs de fauves, les enfants sont contents, leurs grands-parents aussi. Et puis, à Monte Carlo, il y a aussi le festival des séries. Enfin, officiellement, c'est le festival de la télévision, mais les séries y ont pris le pouvoir il y a déjà quelques années. La TV Fest, on appelle ça. Depuis hier déjà, les stars de la lucarne prennent leurs quartiers sur le rocher. On se pavane sur les plages chics, on s'esclaffe aux cocktails branchés, on essaye d'apercevoir SAS Albert de Monaco ("Son Altesse Sérenissime", pour ceux qui ne possède pas le petit manuel de la Principauté). Bref, on fait son Cannes comme on peut.

Evidemment, il eut été inconcevable que Générique(s) ne soit pas de la partie. A la rédaction, on connait votre goût pour les hôtels de luxe, les soirées people, les plages ensoleillées et, accessoirement, les séries télé. Comme on s'est dit que ce sont surtout les séries qui vous intéressent, on a mis le paquet : 36 interviews en quatre jours (voir la liste complète dans les news), un reportage (publié dans notre numéro double de juillet-août) et un documentaire vidéo maison, qui sera disponible sur notre site d'ici une quizaine de jours. Malgré un emploi du temps digne d'une terminale S option génie informatique et chimie moléculaire, Générique(s) prendra le temps de vous livrer ses impressions et ses humeurs chaque soir sur son site, et une interview par jours sera mise en ligne dès mardi matin (à commencer par Eric Close de FBI : portés disparus). Qui dit mieux ?

Pour sa première venue en terre monegasque, Générique(s) se plie donc en quatre, et ira même, ultime sacrifice, prendre la température de quelques soirées bien fréquentées, à commencer par celle qu'organisera mardi soir Serie Club pour ses quinze ans. Pour tout ça, il faudra se coucher tard et se lever tôt. Travailler plus pour publier plus, en gros, et faire en sorte que vous soyez au plus près du Festival de Monte Carlo sans bouger de votre ordinateur...