Le programme court produit par Jean Dujardin est entré dans sa deuxième saison sur 13ème Rue. Une immersion dans la culture du ringard.

Palizzi est un mafieux à l’ancienne, un caïd d’opérette nourri aux films de Scorsese et de Lautner, dépositaire d’une culture, d’un argot et d’une garde-robe définitivement hors d’âge.

Palizzi, la série, est un véhicule comique pour Arsène Mosca, second rôle fétiche du cinéma français (croisé dans OSS 117 ou 99 francs), trogne d’un Peter Lorre qui aurait grandi à Barbès, moustache rigolarde et débit bredouillant du fanfaron jamais sorti de l’enfance.

Palizzi, c’est le nom d’un programme court imaginé par Mosca et son complice Jean Dujardin, qui revient sur 13ème Rue pour un deuxième tour de piste.

Palizzi et ses femmes : Anne Roumanoff, Alexandra Lamy et Alice Taglioni.

Prenant la forme d’un impossible reportage embedded collant aux basques du truand repenti, cette ode à l’art de la lose cherche à condenser en trois minutes l’épisode le maximum de situations humiliantes et/ou navrantes pour son héros ; tout en esquissant au fil du temps le portrait tendre et nostalgique d’un mec incapable de trouver sa place dans la société. Tant pis alors si certaines vannes tombent à l’eau – l’énergie des comédiens assure à elle seule le spectacle. Arsène Mosca, pour cette deuxième saison, s’est entouré d’une foultitude de guests (Gilles Lellouche, Alice Taglioni, Alexandra Lamy…), qui sont passés sur le plateau comme on vient jouer avec des copains dans une cour de récré. Jean Dujardin, pris par le tournage brésilien du futur OSS, a confié la réalisation de cette deuxième salve d’épisodes à Serge Hazanavicius (vu notamment dans Delphine 1, Yvan 0) et Stéphane Debac (L’affaire Villemin, La Commune). Le résultat, potache, branquignol, forcément gouailleur, n’est peut-être pas toujours l’everest comique espéré. C’est par contre, incontestablement, le portrait d’un des personnages les plus attachants de la télé française. Bientôt au cinéma ? F.F.
Retrouvez l’interview de Arsène Mosca et Stéphane Debac dans le numéro 18 de Générique(s), actuellement en kiosques.
Retrouvez également Arsène Mosca et Stéphane Debac aux Rencontres Scénaristes en séries, qui se tiendront à Aix-Les-Bains du 17 au 19 octobre, pour une « master class » ouverte au public.