Avis aux fans de super-héros nostalgiques. TF1 Video vient d'entamer la réédition en DVD de 3 séries d'animation Marvel emblématiques des années 90 : Spider-Man, Hulk et X-Men. Pas de quoi grimper aux murs : ces cartoons à destination du public jeunesse ont pris ont bon coup de vieux, avec leurs costumes comme on n'en fait plus (Wolverine, qu'on appelait encore Serval en France, est paré de son hideux costume bleu et jaune). Mais pas de quoi non plus devenir vert de rage : tout cela était fait dans le respect des comics de l'époque. Passons rapidement sur L'Incroyable Hulk, très proche dans l'esprit de la série live des années 80 (le colosse vert était d'ailleurs doublé en VO par le catcheur Lou Ferrigno) et sur X-Men, guère plus inspiré.

La vraie star de cette vague de rééditions, c'est bien davantage Spider-Man. La série animée de 1994 demeure en effet comme l'une des adaptations pour la télé les plus appréciées des fans de l'Homme Araignée. Question fidélité aux comics, la présence de Stan Lee (le cocréateur du personnage) au générique, qui supervisait lui-même la production des épisodes, apporte de sérieuses garanties. On retrouve donc dans la série tous ce qui faisait le charme de la franchise à l'époque : la double vie de Peter Parker et bien sûr les super-villains (Mysterio, Le Scorpion, Octopus rien que pour ce premier volume). L'animation offre un curieux mélange de 2D et de 3D et le design des personnages n'est pas toujours très inspiré (le pauvre Parker a un peu la tête de Fred dans Scooby-Doo). Mais les intrigues, classiques, ont ce qu'il faut d'efficacité pour rendre les virées de Spidey entre les buildings de New York plaisantes à suivre. Pour peu que l'on ait moins de 12 ans. Diffusées sur Fox, les 3 séries visaient ainsi le jeune public. A voir en famille donc.

Spider-Man, Volume 1 (Les Araignées Robot), disponible, 6 épisodes de 30 minutes. Edité par TF1 Vidéo. 9,99 Euros
L'Incroyable Hulk, Volume 1 (Le Duel des Titans), disponible, 6 épisodes de 30 minutes. Edité par TF1 Vidéo. 9,99 Euros
X-Men, Volume 1 (La Nuit des Sentinelles), disponible, 6 épisodes de 30 minutes. Edité par TF1 Vidéo. 9,99 Euros

Sans en révéler les circonstances exactes, l'essentiel de la narration jongle entre passé et présent après une autre faille spatio-temporelle. La temporalité est bel et bien la clef de cette saison pour annihiler toute notion même relative du temps. Et c'est reparti pour le casse-tête chinois : Peut-on intervenir sur le passé pour changer le présent ? Si tout est écrit d'avance alors mêmes les tentatives de modifier le passé étaient-elles donc déjà programmées ? Si on meurt dans le passé, est-ce une mort définitive ? On l'aura compris, Lost prend un malin plaisir à jouer avec le temps et par la même occasion avec nos nerfs et nos méninges ! D'où les maux de têtes...
Incontestablement, nous sommes face à l'un des meilleurs shows du moment. Les excellents Cuse et Lindelof, même s'ils nous font tiquer à certains moments, distillent au compte-goutte avec un talent à nul autre pareil les prémices de réponses aux questions qui entourent tout le mystère de Lost. Quant au double épisode final, il ne cesse de nous surprendre séquence après séquence, allant de surprise en surprise, pour nous conduire jusqu'à la dernière scène qui nous laisse sur un insupportable sentiment de frustration. Insupportable mais excellent et c'est bien pour ça qu'on trépigne d'impatience avant de voir la prochaine et dernière saison. Can't wait to go back !