Par Emilie Semiramoth

C’est une constante : les chaînes américaines adorent confier les premiers rôles de séries à d’ex-gloires du cinéma ou de la télévision, histoire de marquer le coup. Mais pas de traitement de faveur : comme leurs petits copains, elles n'ont droit qu'à quelques épisodes pour faire leurs preuves. Bien souvent les verdicts tombent tel un couperet laissant leurs têtes d'affiche sur le carreau, l'occasion pour nous de faire un petit bilan sur ces anciennes stars sur le retour qui se sont fait décapiter.

Au menu : sept stars télé ou ciné qui n'ont pas vraiment réussi leur retour en tête d'affiche de série. Et en bonus, un sérieux candidat pour 2009 en la personne de Patrick Swayze, future vedette du polar The Beast.

Le 13 octobre dernier s'annonçait comme une bonne nouvelle avec la programmation sur NBC de My own worst enemy, une série d'action avec Christian Slater, endossant pour la première fois le rôle principal d'une série télé. Après quelques années de fâcheries avec les succès commerciaux au cinéma et des apparitions en guest dans The West Wing ou My Name is Earl, l’ex-espoir masculin du ciné du début des années 90 (True Romance, Robin des bois prince des voleurs) allait enfin revenir sous les feux de la rampe. Qui plus est dans un premier rôle où il joue non pas un mais deux personnages : Henry et Edward qui partagent le même corps, l'un gentil père de famille et l'autre juste un espion avec le permis de tuer... Rien de révolutionnaire certes, mais un bon divertissement efficace et attachant. Mais... patatras ! Programmés le vendredi soir à 22h sur NBC, Edward et Henry à eux deux n'ont pas réussi à faire la nique aux Experts : Miami et à

Boston Justice, enchaînant des scores catastrophiques. Seuls les 9 épisodes déjà tournés seront diffusés.

Chagriné par cette triste nouvelle, Générique(s) était prêt à prendre fait et cause pour ce cher Christian et à lancer une pétition internationale (oui, oui, internationale) mais d'autres s'en sont chargés pour nous alors pour les vrais fans, ça se passe ici. Les plus modérés pourront se réjouir malgré tout car c'est sur grand écran qu'ils pourront retrouver Christian Slater l'année prochaine.