Par Thibault Lanta

La prochaine saison de Rescue Me fait déjà parler d’elle. Au cœur de la polémique : le 11-Septembre, encore et toujours. Après The Lone Gunmen, 24 ou Sleeper Cell, Rescue Me donne « sa » version des faits.

Voilà qui ne manquera pas d’alimenter la polémique. Et de déchaîner la presse américaine autour de Rescue Me. L’information circulait déjà depuis la rentrée et depuis que Denis Leary avait publiquement levé le voile en décembre sur une partie du scénario de la saison 5 à l’occasion d’une séance de dédicace à Los Angeles de son dernier livre, « Why we suck : a feel good guide to staying fat, loud, lazy, and stupid » (littéralement : Pourquoi est-ce qu’on craint : un guide pour rester gros, bruyant, fainéant et stupide »), là voilà maintenant confirmée en images, avec le premier extrait de la prochaine saison de cette sombre et trop méconnue série centrée sur les pompiers de New York. Une des principales arches de cette nouvelle saison, qui démarrera au printemps sur FX, tournera bel et bien autour des convictions personnelles de l’un des personnages principaux sur le 11-Septembre.

Interprété par Daniel Sunjata, 37 ans, lui-même activiste et ardent partisan de la thèse non-officielle de l’Inside Job (littéralement encore : « du Travail Maison », entendez orchestré par les Américains eux-mêmes), l’acteur, manifestement soutenu par le co-créateur et acteur principal de la série, Denis Leary, hérite d’une tirade qui fera date, même si la contestation artistique a « toujours » été sous-jacente dans l’industrie, notamment sous l’impulsion complexe de 24. Ladite scène en question pourrait rester à cet égard, comme la dénonciation la plus frontale et la plus violente jamais diffusée à la télévision US de la version officielle des évènements dramatiques qui ont eu lieu à New York le 11 Septembre 2001.