Le 15/08/1965

Par Manuel Raynaud

Point de vue sombre, jamais naïf et pourtant éternel adolescent, Rob Thomas est un affamé d'inspiration. En témoigne son implication dans de nombreux projets pour la saison prochaine : Cupid, Good Behavior et Meet the Mills. Mais cette faim de nouveautés se retrouve également dans son passé. La galère, l'exigence puis la gloire : retour sur son histoire.

Sur le même thème

Annuaire Veronica Mars
Né à Sunnisyde dans l'état de Washington en 1965, Rob Thomas déménage au Texas à 10 ans. Etudiant, il semble plutôt agité, s'impliquant d'abord dans le football américain puis, une fois à l'université du Texas, comme apprenti guitariste en créant un groupe avec des amis. En parallèle, il décroche une licence d'histoire et devient, à partir de 1988 et pendant cinq ans, professeur au sein d'une école de journalisme à San Antonio, toujours au Texas. Etouffé par l'enseignement, il profite des week-end pour libérer son inspiration grâce à la musique jusqu'à obtenir une jolie renommée.

A 29 ans, sa vie commence concrètement à bouger quand il accepte un poste à Channel One : direction Los Angeles. Mais son emploi l'ennuie tellement qu'il se met à écrire une page tous les matins de son premier roman. Un an plus tard, Rats Saw God était né. Il trouve rapidement un agent et un éditeur qui lui fournit une avance pour achever son deuxième livre : Slave Day.